Archipel est dans Le Temps !

Archipel, nouvelle destination de beauté saine à Genève

Inaugurée cet automne, cette petite boutique mise sur des cosmétiques de niche, naturelles et écologiques, dans un décor de salle de bains chic

Archipel est paru dans Le Temps le mardi 19 novembre 2019 !

Ecrit par Emilie Veillon.

Lire plus: Article Archipel, nouvelle destination de beauté saine à Genève 

Après les épiceries bios, les instituts de beauté et les boutiques en ligne, de nouvelles adresses urbaines deviennent des vitrines de choix pour une cosmétique non issue de la pétrochimie et sans ingrédients controversés.

DR

C’est le cas de l’Archipel Store qui vient d’ouvrir à Genève. Après avoir travaillé six ans chez Givaudan dans l’achat de matières premières naturelles, Sarah Clozel (ci-contre) a eu envie de devenir ambassadrice des cosmétiques qui les mettent en lumière. «J’ai sélectionné des soins sûrs, de haute qualité et abordables en suivant trois critères: 95% d’ingrédients naturels; transparence, soit un contact direct avec les marques pour comprendre leur démarche globale et leur charte écologique; et, enfin, efficacité des produits, tant au niveau de leurs performances que de leurs odeurs ou de la qualité visuelles des emballages.»

Deux marques romandes

Dans un décor de mosaïque bleue et rose poudré, la trentenaire présente une dizaine de marques de niche pour les femmes, les hommes et les enfants. A l’image de Nuori, fabriquée au Danemark, qui propose des soins visage et corps à base d’ingrédients efficaces et de senteurs bien choisies, comme la brume hydratante à l’acide hyaluronique naturel et à l’eau de pomme.

DR

Sur les étals en bois, on trouve aussi les shampoings et gels douche sans irritants des anglais Austin Austin. Des déodorants solides ou en version crème aux odeurs fraîches et étonnantes, des produits pour la barbe. Mais aussi deux marques romandes: Câlinesse, qui mise sur le lait d’ânesse pour la peau des bébés, et Forêt bleue, jeune marque genevoise artisanale avec laquelle Sarah Clozel propose une crème pour les mains à base de baies de Goji.

DR

Le fond de la boutique est aménagé comme une petite salle de bains, où tous les produits peuvent être testés. «L’idée est de prendre le temps de découvrir les odeurs, les textures, mais surtout les bons gestes, détaille-t-elle. Utiliser un shampoing solide, ça s’apprend. Je profite de ces moments pour parler de l’origine des ingrédients et des méthodes de production. J’explique par exemple comment les racines de vétiver sont ramassées par des femmes – les fouilleuses – qui plongent leurs mains dans la terre.»


Archipel, rue des Etuves 12, Genève, ma-ve 10h30-18h30 et sa 11-17h. 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés