Les 5 gestes "green" à faire pour détoxifier sa salle de bain

Nous sommes nombreux et nombreuses à être passés par la phase "Aaaargh mais par où commencer ???" dans une démarche de recherche de consommation plus écologique et plus saine. Il n'est pas simple de s'y retrouver dans l'immensité de l'offre cosmétique, que ce soit en supermarché, magasins spécialisés ou sur internet ! Quels produits choisir ? Quels ingrédients éviter et lesquels faut-il privilégier ? Les packagings sont-ils recyclables ? Tant d'autres questions vous passent par la tête et les réponses ne sont pas si évidentes que ça à trouver....

Nous tentons dans cet article de vous guider dans les premiers gestes à faire afin de détoxifier votre salle de bain. La detox de salle de bain signifie pour nous une phase de transition, qui peut être courte ou longue, dans le but de remplacer les produits conventionnels de votre salle de bain (cosmétiques  classiques formulés principalement à partir d'ingrédients synthétiques, souvent dans des packagings en plastique et jetables) par des cosmétiques naturels, sains et écologiques. Surtout ne culpabilisez pas si vous avez de nombreux produits conventionnels que vous adorez et que vous ne voulez pas quitter, la detox de salle de bain est une démarche sur le long-terme et personne n'est là pour vous juger. Le principal est d'entrer dans cette démarche de réflexion, de prendre conscience petit à petit de l'impact des produits que vous achetez sur votre santé et sur la planète. 

Donc voici selon nous les 5 gestes prioritaires à faire dans votre démarche de detox de salle de bain. Commentez ce blog afin de nous faire part de vos gestes detox recommandés !

1. Remplacer son anti-transpirant par un déodorant naturel

Les anti-transpirants sont des produits qui bloquent le processus naturel de transpiration. Les sels d'aluminium sont fréquemment utilisés dans les anti-transpirants à cet effet, afin de boucher les canaux de transpiration. Les sels d'aluminium sont suspectés d'être un facteur de risque dans certaines formes de cancers du sein. On confond souvent anti-transpirant et déodorant, le déodorant sert en fait à absorber les odeurs de transpiration, plutôt que d'empêcher la transpiration. La promesse du déodorant n'est donc pas d'éviter des tâches de transpiration sous les bras, mais d'éviter une gêne dûe aux odeurs !

Il existe des déodorants naturels très efficaces, si si on vous assure ! Il s'agit de trouver les déodorants qui sont bien pensés, avec les bonnes proportions de bicarbonate de soude pour absorber les odeurs, et de beurres et huiles végétaux pour la texture et la tenue. Le geste d'application est différent, souvent au doigt par exemple avec les déodorants en baume, mais on s'y habitue très vite, et c'est particulièrement agréable lorsque la texture du baume est fondante. L'autre avantage du déodorant en baume, c'est qu'on peut très facilement le partager dans la salle de bain en famille ou en couple, c'est donc plus écologique et économique : moins de produits mais de meilleure qualité !

2. Se laver les mains avec du savon solide

Depuis le début de la pandémie du COVID-19, on ne compte plus le nombre de fois qu'on se lave les mains par jour. Il faut bien sûr avoir un savon dans la salle de bain, mais aussi dans les toilettes et dans la cuisine... Bref, le nombre de savons à acheter explose !

  • D'un point de vue écologique, nous pensons que le bon vieux savon solide est le must ! Il dure longtemps, il est vendu avec très peu d'emballages, et ceux-ci sont souvent en carton. Rien de mieux donc que le savon solide d'un point de vue écologique. Il existe aussi des savons liquides en flacons rechargeables, et ceux-ci ont aussi un bon sens écologique puisque le flacon ne se jette pas, mais ceux-ci ont surtout un bénéfice esthétique.
  • D'un point de vue efficacité, le savon solide est un très bon nettoyant, il sera donc un bon compagnon sanitaire. Les savons solides saponifiés à froid sont aussi doux pour la peau, car ils conservent toutes les propriétés des huiles et beurres végétaux en évitant de les chauffer, maintenant ainsi les vitamines,  acides gras et antioxidants dans le savon. On obtient aussi des savons « surgras » qui contiennent encore toute la glycérine issue naturellement de la fabrication. 
  • D'un point de vue économique, le savon solide est avantageux car il coûte souvent peu cher et dure longtemps.

3. Virer les irritants (SLS) de la douche du matin

Vous avez peut-être entendu parler des SLS, Sodium Laureth Sulfate et Sodium Lauryl Sulfate. Cet ingrédient est souvent présent en deuxième position des listes d'ingrédients de shampoings, gels douches ou savons liquides conventionnels, ce qui signifie que c'est l'ingrédient le plus présent en volume dans le produit, juste après l'eau. Les SLS sont des molécules synthétiques utilisées comme tensioactif, utile pour former et stabiliser les émulsions. Lorsqu'il y a beaucoup de mousse, il y a souvent beaucoup de SLS ! Le problème avec les SLS; c'est que c'est irritant et desséchant pour la peau. Vous vous retrouvez donc avec un cuir chevelu ultra sensible, une peau de crocodile qu'il faut hydrater en permance avec des montagnes de crème... 

Nous avons grandi avec des shampoings qui faisaient des tonnes de mousse et laissaient les cheveux tous brillants, il est difficile d'accepter qu'un shampoing avec peu de mousse lave très bien également ! Il s'agit de trouver les bons produits pour votre quotidien et de s'habituer au geste, mais on vous conseille vraiment des shampoings et gels douches sans ces irritants, votre peau et cheveux ne pourront que vous remercier. Vous remarquerez sans doute très rapidement une amélioration de l'état de votre peau et vous aurez moins besoin d'appliquer de la crème suite à la douche, ou vous aurez de moins en moins besoin d'après-shampoing ou masque hydratant après le shampoing.

Attention toutefois, tous les produits dits "naturels" n'excluent pas les SLS ! Certains se disent naturels mais n'ont en fait qu'une petite teneur en ingrédients naturels. Les produits naturels avec une très haute teneur en ingrédients naturels (plus de 95%) seront probablement sans SLS, mais vérifiez toute de même la liste d'ingrédients !

4. Choisir une crème de jour unisexe

La crème de jour est une habitude très ancrée pour beaucoup d'entre nous, il est souvent difficile d'en changer. Il est vrai qu'il est important de trouver la crème adaptée à son style de vie, à sa peau, à ses préférences en terme d'odeurs... Mais tout cela n'a rien à voir avec la virilité ou la féminité ! Selon nous, il est insensé de genrer les produits du quotidien : la peau d'un homme n'est pas plus grasse ou plus mixte que celle d'une femme, alors pourquoi avoir chacun sa crème à la maison ? Et quel mari n'a jamais piqué la crème de sa femme ? Il s'agit à présent d'assumer cela et de partager ouvertement la crème de jour à la maison !

Mais quel effet pour une salle de bain "green" nous direz-vous ? Encore une fois, il ne s'agit pas d'être parfait, mais cela rentre dans une démarche globale de consommer moins mais mieux ! Après la crème de jour, peut-être partagerez-vous une crème corps, le shampoing et le gel douche ?

5. Choisir des cosmétiques avec un packaging écologique

Bien sûr, sans packaging, c'est mieux. Mais les produits en vrac ne peuvent pas permettre une qualité optimale, car sinon ils auraient besoin d'être bourrés de conservateurs pour pouvoir se conserver à l'air libre pendant plus d'une semaine ou deux. Les produits naturels de haute-qualité doivent être bien protégés de facteurs extérieurs comme les rayons UV et l'air pour éviter l'oxydation.

Les matériaux utilisés dans des packagings écologiques sont le verre, le carton, mais aussi le plastique recyclé et recyclable. Faisons un tour d'horizon de ces 3 matériaux:

  • le verre: tous les types de verre ne sont pas recyclables. De plus, ils sont lourds et leurs émissions carbones sont donc plus élevées que le plastique lors du transport. Le verre est donc un très bon matériau mais non le seul et l'unique !
  • le carton: rien à redire là-dessus, le carton est facilement recyclable, c'est une contenant parfait pour les produits solides.
  • le plastique recyclé et recyclable: le plastique est un très gros consommateur d'eau et d'énergie lors de sa production, mais s'il est recyclé et qu'on lui offre une seconde vie, alors son empreinte carbone est bien plus acceptable. de plus, certains plastique sont également recyclables, mais en réalité seulement s'il s'agit de PET.

Ainsi, si les produits de votre salle de bain sont packagés dans ces divers matériaux, vous vous orientez bel et bien vers une salle de bain green !

Et où trouver tous ces produits ?

Archipel propose une séance de conseil personnalisé gratuit en visio, afin de vous conseiller et vous orienter dans votre detox de salle de bain. Prenez rdv avec Sarah, la fondatrice d'Archipel, en suivant ce lien: detox de salle de bain

Mais en attendant votre séance personnalisée, voici les produits que nous vous conseillons pour suivre les 5 gestes:

  1. Déodorants naturels efficaces: Les déodorants naturels de Fine en baume, ou les déodorants solides de Bélice
  2. Savons solides: Les savons solides naturels de Bélice ou de Forêt Bleue
  3. Produits sans SLS: Shampoings: Les shampoings solides ou le shampoing liquide naturel rechargeable / Gel douche et savon mains: Savons, gels douches et nettoyants corps sans irritants
  4. Crème de jour unisexe: la crème hydratante avec acide hyaluronique de Terre de Mars
  5. Produits avec packaging écologique: tous les produits d'Archipel 

1 commentaire

Merci Sarah pour ce point complet, je sais maintenant par où commencer ahahah !!! 🥰

Auré 16 février 2021

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés